Le marketing gustatif

Le marketing gustatif est peu être le plus difficile à mettre en place, donc le moins développé ! Certains produits ne sont pas adaptés à ce type de marketing, comme la microinformatique. Il est impossible pour un fabriquant de jouer sur le goût pour vanter la capacité d’un microprocesseur. Néanmoins, l’objectif sera le même, à savoir, vanter la qualité du produit.

Ce type de marketing concerne principalement les produits alimentaires car il est plus facile à mettre en œuvre, en faisant des animations de dégustation. Mais les marqueteurs et les distributeurs essayent de l’associer au maximum à des produits non alimentaires comme le dentifrice ou le rouge à lèvre. Décathlon, par exemple, va jusqu’à mettre ajouter un goût artificiel à des produits comme le tuba pour la plongée.

Le marketing du goût est indissociable du marketing olfactif. Notre perception des saveurs dépend du parfum et des arômes véhiculés par les aliments. Le goût est une affaire de saveur mais aussi d’odeur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s