Les utilisateurs de smartphones sont accros au Wi-Fi public

Plus de 60 % des possesseurs de smartphones ou tablettes ont eu recours au Wi-Fi public, selon le baromètre Orange/Terrafemina.

L’URL fournie n’est pas autorisée par la configuration de l’application.: Une ou plusieurs URL fournies ne sont pas autorisées par les paramètres de l’application. Elle(s) doi(ven)t correspondre à l’URL du site ou du Canevas, ou le domaine doit être un sous-domaine de l’un des domaines de l’application.

Plus de 60 % des possesseurs de smartphones ou tablettes ont déjà utilisé un Wi-Fi public, les Français se montrant globalement intéressés par le développement dans la ville de nouveaux services de connectivité, selon le baromètre Orange/Terrafemina. L’institut CSA a interrogé en ligne 1 000 personnes âgées de 18 ans et plus, du 29 au 31 octobre.

Selon cette quatorzième édition, 64 % des personnes sondées possédant un smartphone et/ou une tablette indiquent avoir déjà utilisé un réseau de Wi-Fi public et 58 % l’ont fait dans un hôtel ou un gîte, un restaurant, un café ou un magasin, et 55 % dans une gare, un parc ou une place publique. Les utilisateurs les plus fréquents de ces services sont à 62 % les jeunes âgés de 18-24 ans.
Ces résultats confirment le besoin croissant de réseaux Wi-Fi publics, mis à disposition des possesseurs de terminaux mobiles, dans les villes ou les lieux de passage (gares) ou les sites touristiques (musées). De nombreux municipalités (Bordeaux, Paris) ont d’ailleurs fait ce choix.

Plus de la moitié des Français (53 %) admettent avoir déjà consulté un site Internet ou une application pour smartphones ou tablettes pour savoir où ils se trouvaient, ou pour savoir où ils voulaient se rendre.
Ils sont également 52 % à avoir utilisé le numérique pour connaître les horaires d’ouverture d’un restaurant, d’un cinéma, 50 % pour localiser les différents magasins et services à proximité et 48 % pour connaître les horaires d’ouverture d’une administration ou d’un bâtiment public.
Les personnes sondées se disent fortement intéressées quant aux nouveaux services de connectivité qui pourraient être mis en place dans la ville. Ils sont 63 % à être favorables à des bornes « librement utilisables par tous » permettant de téléphoner, de recharger des appareils électroniques ou des véhicules électriques (vélos, voitures, etc.).

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s